Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Bonobo dévoile « No Reason » en featuring avec Nick Murphy

0

Vendredi donnera naissance à celui qui se profile déjà comme le meilleur album de Bonobo, « Migration » . Alors que le disque est attendu comme le messie, Simon Green de son vrai nom illumine notre journée d’une collaboration prestigieuse : un titre aux côtés de Nick Murphy.

L’envol « No Reason »

Bonobo est dans ce que l’on pourrait appeler une apogée. L’anglais, véritable génie de compositions électroniques, vogue sur les flots du succès, à quelques jours seulement de son prochain opus très attendu baptisé « Migration » . En mars 2017, il prendra les routes de l’Hexagone pour une tournée de plusieurs concerts dont un live à l’Olympia de Paris. Depuis que l’anglais a annoncé l’arrivée de ce sixième album au récit personnel et avant même que ce dernier voit le jour, le talent de Simon Green est d’ores et déjà très salué par la critique, faisant de lui le poulain d’une génération.

Alors qu’il y a quelques jours nous vous dévoilions les premiers extraits de « Migration » avec « Kerala » et « Break Apart » ft Rhye, Bonobo a décidé d’utiliser l’adage « jamais deux sans trois » . Et quel adage ! Aujourd’hui, le DJ nous offre une véritable pépite : une collaboration avec le ô combien talentueux Nick Murphy, anciennement appelé Chet Faker. Un duo qui marche, à l’union qui dépasse les frontières artistiques :

Nick est depuis quelques années un très bon ami à moi. Il a fait des dates avec moi sur la tournée de The North Borders vers 2013, pendant plusieurs semaines aux États-Unis, et on est devenus vraiment proches. On a fait beaucoup de musique ensemble. Il n’y a qu’un seul morceau dans l’album mais on en a fait bien plus.

Le titre, baptisé « No Reason » , est d’une puissance à couper le souffle. Véritable voyage, il nous transporte sur un tapis volant, à l’instar d’Aladin et de son rêve bleu. La voix de Nick Murphy orchestre ce ballet hypnotique, ponctué de samples à la fois aériens et symphoniques. Bref, c’est de toute beauté.

À propos de l’auteur

I've always loved writing. As I've always dreamn to be part of the crowd, at Woodstock, bare feet, carried away by the music and fixed in the moment. I would have loved to live at the time of « Gainsbarre »... I listen to Tame Impala and dance in my knickers in the morning to Baxter Dury when I'm alone. It's my reason to get up in the morning, after coffee.