Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Guns N’Roses : Welcome to the Download 2018 !

0

 Zegut l’a chuchoté, Live Arena l’a ébruité, les Guns l’ont fait. Après quelques jours de patience et une foi inconditionnelle, la nouvelle est tombée. Alors France accroche toi, les Guns N’Roses débarquent chez toi pour deux concerts exceptionnels dont un au Download Festival.

Four days, Four Headliners

C’est sans doute le festival le plus pointé du doigt du moment. Celui sur lequel tous les yeux sont rivés et dont le sujet est sur toutes les lèvres. A tout juste trois ans, le Download Festival est en passe d’entrer dans le Panthéon des festivals et ce en France, comme en Espagne et au Royaume-Uni. Si les années passent, l’événement lui trépasse et brille d’une audace à en faire rougir plus d’un. Il y a quelques jours, le Download donnait le coup d’envoi de sa prochaine édition (du 15 au 18 juin 2018) avec Ozzy Osbourne en tête d’affiche avant d’annoncer dans la foulée les Foo Fighters et Marilyn Manson.

Aujourd’hui, l’apothéose est au rendez-cous sur a Toile. C’est avec un trailer des plus inter galactiques que le Download FR a mis le paquet, dévoilant d’une part les groupes qui feront la scène aux côtés des plus grands (tels que The Offspring, Ghost ou encore Wolf Alice) et annonçant enfin le quatrième et dernier nom tant attendu : les Guns N’Roses ! Lundi 18 juin donc, la bande à Axl Rose clôturera comme il se doit le festival, accompagnés de leur sa belle arme, un bon vieux hard rock. On vous l’avait dit, ce n’était qu’une question de temps, n’est-ce pas ? Et parce que les Guns tirent plus vite que leur ondes, sachez que le groupe a notamment prévu un concert unique au Matmut Stadium de Bordeaux quelques jours plus tard, le 26 juin 2018.

À propos de l’auteur

J’ai toujours aimé écrire. Comme j’ai toujours rêvé d’être dans cette foule, au festival de Woodstock, les pieds nus emportée par la musique et figée dans l’instant. J’aurais aimé vivre à l’époque « Gainsbarre »... J’écoute du Tame Impala et danse en culotte le matin quand je suis seule sur du Baxter Dury. C’est une raison pour me lever le matin. Après le café.