Suivez toute l'actualité Musicale et bien plus encore ! Vivez votre passion... chaque jour !

Où et comment acheter ses billets de concert

L’annonce de la venue de votre artiste vient de tomber. Vous n’avez qu’un seul objectif en tête : obtenir votre place pour le voir lors de son passage près de chez vous. Live Arena vous explicite donc les meilleures options pour faire en sorte que votre rêve de concert se réalise.

Mise en vente, ticket et billetterie

Votre artiste favori, français ou international, vient d’annoncer sa venue sur près de chez vous et vous n’avez plus qu’un seul but à accomplir : acheter votre place de concert. Averti via vos propres channels d’informations, réseaux sociaux, groupes Facebook d’artistes ou par des médias d’informations, il convient donc d’avoir l’angle d’attaque parfait pour récupérer un billet pour le show, une fois le lieu et la date (et pour certains,  la valeur faciale) connus.

Billetteries primaires

Digitick, Ticketmaster, France Billet, FNAC Spectacles ou Carrefour Spectacles,…sont des billetteries primaires. Ce sont des sources officielles pour les achats de tickets ; elles sont les premières pourvoyeuses de places pour les fans. Avec des points de vente pour certaines et une billetterie en ligne pour d’autres, elles offrent toute la sécurité possible lors d’une transaction, pour obtenir un billet imprimé, physique ou un e-ticket. Cependant, lors de l’ouverture officielle des billetteries pour des événements à des dates fixées, elles sont prises d’assaut par des milliers de fans. Elles arrivent vite à saturation. Même si les sites sont plus ou moins bien faits, il existe toutefois des problèmes. Lors des mises en ventes des billets, des bugs internet, des problèmes de panier, des places qui ne sont pas côte à côté, de files d’attente interminables peuvent rendre compliquée l’obtention des fameux tickets. Généralement, pour les événements à forte demande, beaucoup de fans finissent déçus. La chance joue beaucoup, l’application et le temps aussi.

Billetteries secondaires

Moins connues, moins usitées, elles sont pourtant très utiles aux fans, quand tout semble perdu d’avance. Ayant leurs propres quotas, ces billetteries secondaires peuvent proposer des billets quand tout semble complet ailleurs. Moins saturées lors des mises en vente à forte demande, elles sont toutefois vite épuisées car les places proposées, au même tarif que sur les billetteries précédentes ou avec un prix du billet un peu supérieur, sont en nombre limité. Par ailleurs, sur ces billetteries, qui regroupent celles des salles de spectacles comme l’Olympia, la Salle Pleyel ou encore le Casino de Paris ou encore celles présentes sur les sites des producteurs comme Live Nation ou des exemples franco-français comme Gérard Drouot Productions, le nombre d’événements est faible. Elles sont donc une deuxième chance (avant les sites de revente) au cas où vous n’auriez pas réussi à vous procurer vos billets sur les billetteries primaires.

Des sites innovants pour vous aider – Service de réservation de billets

Mais aussi importantes, aussi bien fournies soient ces billetteries, elles sont faillibles. Quand il n’y a plus rien, il n’y a plus rien. Pour pallier ce problème, des services se sont créés pour aider les fans à assister à leur concert de rêve. Simple, efficace et peut-être un peu cher, Live Booker vous aide surtout s’il s’agit d’un concert à forte demande. Grâce à lui, vous laissez une équipe de bookers s’occuper de vos réservations à votre place. Dans le même genre d’idée, mais encore plus prévoyant, vous pouvez utiliser Next Concert, qui vous permet de réserver vos billets bien en amont d’une quelconque annonce officielle, qui ne tardera pas à venir. Ces services vous permettent d’anticiper et de ne pas finir bredouille, de ne pas finir sans place. 

Comment payer ses places de concert ?

Hormis pour les points de vente, où vous avez le choix du mode de paiement. La plupart du temps, le paiement se fera, de manière sécurisée, par carte bleue. Certains sites, vous proposeront des choix de format de billets. A savoir physique et/ou e-ticket et autres billets électroniques.

Qu’importe la solution, qu’importe les billetteries utilisées, qu’importe le format du billet, l’objectif final est de pouvoir dire : « J’ai mes billets de concert ! Je les ai ! »